Cas clinique 5 : atrophie des mollets par le Pr Chavoin

Cas clinique : atrophie d'un mollet

Diagnostic et chirurgie d'une atrophie globale des mollets de la jambe gauche d'un jeune homme par le Pr Chavoin.

Présentation du cas

Chirurgie avec implant

Conclusions

À propos de l'auteur

Scénario clinique

Il s’agit d’une séquelle de pied-bot varus équin opéré dans un premier temps par une technique classique d’allongement du tendon d’Achille pour corriger la déformation du pied L’atrophie partielle de la jambe concerne les os, les articulations et les muscles. Elle n’entraine pas de gêne fonctionnelle majeure, mais une légère claudication et surtout un complexe de vie sociale : gêne du regard des autres, restrictions vestimentaires, frein aux sports collectifs.

L’asymétrie des deux jambes est nette de face comme de dos (Fig.). Le patient souhaite vivement une correction chirurgicale.

Nous lui proposons une augmentation de volume des deux muscles postérieurs du mollet (gastrocnémiens ou jumeaux) par un implant sur mesure en gomme de silicone inaltérable. L’implant est conçu à partir d’un scanner des deux jambes grâce à une conception assistée par ordinateur (CAO) donnant une image anatomique améliorée des deux muscles sans toutefois obtenir une symétrie parfaite du fait des atrophies osseuses associées (Fig.).

Photo de face et de dos d'une atrophie de mollet

 

Chirurgie

L'intervention

Hospitalisation de 48h, Intervention 30 mn :

  • le patient intubé, en décubitus ventral, sous anesthésie générale,
  • incision cutanée de 8 cm horizontale dans le creux du poplité du genou,
  • ouverture des aponévroses des muscles jumeaux de chaque côté,
  • décollement de l’espace avasculaire entre muscle et aponévrose sur la surface exacte de l’implant,
  • introduction de l’implant semi-rigide de chaque côté en respectant la cloison verticale séparant les deux muscles,
  • Fermeture en deux plans au fil résorbable avec surjet intradermique. Pas de drain,
  • Contention circulaire modérée de la jambe.

Suites opératoires

Le patient se lève dès le lendemain avec mobilisation progressive par kinésithérapeute, marche avec canne anglaise, sortie le soir même sous antalgiques (paracétamol). Pendant 8 jours, antalgiques, contention circulaire douce, marche, jambes surélevées en positions assise ou couchée. Consultation de contrôle à 8 jours et trois mois pour reprise du sport.

Reconstitution 3D de l'atrophie du mollet du patient avec design 3D de l'implant sur-mesure

Résultat

Intervention efficace et rapide, risques modérés, amélioration objective sans symétrie parfaite (Fig. 3).

Photo avant/après de la correction d'une atrophie du mollet avec un implant 3D sur-mesure

 

Auteur et bibliographie

Auteur

Ex-chef de service de chirurgie plastique du CHU de Toulouse, le Pr Chavoin s'est spécialisé ces 15 dernières années dans la correction des malformations par implant 3D sur-mesure en silicone. Pour le cas particulier des mollets, il s'est inspiré des travaux de Glicenstein en y adaptant les prothèses personnalisées en silicone.

Bibliographie