La société

Activité

implant 3D Pectus Excavatum

 

AnatomikModeling conçoit des implants sur mesure, s’adaptant parfaitement à l’anatomie de chaque patient. Ces implants permettent de  compenser une déformation congénitale ou traumatologique, en particulier pour les pathologies telles que les Pectus Excavatum (thorax en entonnoir), syndrome de Poland (absence de tout ou partie du muscle grand pectoral) ou autre déficit musculaire (atrophie du mollet).

AnatomikModeling est le fruit de 10 ans de recherche et développement avec le Service de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique du CHU Rangueil et le service de Chirurgie Thoracique de l’Hôpital Larrey, à Toulouse. Cette collaboration a permis de mettre au point une technologie particulièrement innovante de conception assistée par ordinateur (CAO) d’implants 3D personnalisés, et de développer un mode d’intervention peu invasif pour la pose de ces implants.    

 

Historique

Technologie implant 3D Pectus Excavatum1993:     Mise au point du 1er implant silicone à partir d’un moulage plâtré du thorax au CHU de Toulouse et première intervention sur un Pectus Excavatum utilisant un implant sur mesure.

2008:     Première fabrication d’implant à partir d’une reconstruction informatique du thorax, dans le cadre d’une thèse de médecine  réalisée au CHU de Toulouse

2010:     Début de la collaboration entre la société IMA solutions et le Pr Chavoin pour optimiser la conception par ordinateur des implants sur mesure. Le laboratoire Sebbin prend en charge la fabrication des implants.

2011:     Déjà 200 prothèses placées. Nouvelle thèse de référence sur le pectus excavatum avec la comparaison des techniques (récompensée par le Prix Lasserre).

2013:    Prise en charge du prototypage par usinage des images de CAO

2015:     Création de la société AnatomikModeling, spécialisée dans la conception d’implants sur mesure pour le traitement du Pectus Excavatum, Syndrome de Poland et autres déficits musculaires. Déploiement de la technique d’intervention en Europe au travers d’un réseau de chirurgiens référents

 

Au total déjà plus de 600 patients opérés dont près de 500 pectus excavatum (mai 2016)