Traitement du Syndrome de Poland

Syndrome de Poland - Pathologie
La pathologie
Syndrome de Poland - Pathologie

Le syndrome de Poland se caractérise par l’absence d’une partie ou de la totalité du muscle grand pectoral (pouvant être associé à une malformation de la main homolatérale). Il en résulte une grande variation anatomique des cas de Poland, l’anomalie se traduisant souvent par une dépression sous la clavicule chez l’homme et chez la femme par une asymétrie mammaire.

Malformation du muscle pectoral
L'intervention du syndrome de Poland
Syndrome de Poland - Opération

L’implant sur mesure viendra combler et remplacer le muscle grand pectoral permettant une symétrisation de la cage thoracique et, chez la femme, une symétrisation des seins. Il est mis en place par voie axillaire, la cicatrice est ainsi très peu visible. L’intervention se fait sous anesthésie générale en moins d'1 heure. L’hospitalisation dure 3 jours.

Trouver un chirurgien référent

3 jours d'hospitalisation
Syndrome de Poland - Opération
Syndrome de Poland - Prothèse
Les suites opératoires
Syndrome de Poland - Prothèse
  • Suites de l’intervention peu douloureuses: traitement par antalgiques simples.
  • Pas de soins post-opératoires: points résorbables, pas de drains, seulement un pansement pendant 8 jours et port d’une brassière de contention pendant 15 jours.
  • Consultation de contrôle à 8 jours avec ponction éventuelle du sérome
  • Arrêt de travail pendant 15 jours et restriction du sport pendant 3 mois.

L’intervention peut être complétée par une injection de  son propre tissu graisseux (Lipofilling) dans un deuxième temps pour affiner le résultat.

Avantages

La malformation liée au Syndrome de Poland étant d’ordre morphologique, la correction par prothèse implantable sur mesure constitue un traitement de choix. Cette technique permet en particulier de prendre en charge les grandes variations anatomiques des cas de Poland.

Pose de la prothèse facilitée, stabilité parfaite de l’implant
Résultat esthétique affiné : bords de la prothèse invisibles
Implant définitif : silicone polymérisé (gomme de silicone et non pas gel de silicone)
Suites opératoires peu douloureuses : traitement par antalgiques simples
Risques d’hématomes faibles : pas de drain
Reprise de l’activité rapide : 15 jours pour le travail et 3 mois pour le sport

Résultats

  • Après avoir consulté en Normandie, où l’on me proposait un lipofilling, j’ai appris qu’il y avait un spécialiste des Syndromes de Poland à Toulouse. La consultation m’a tout de suite mis en confiance. Les suites opératoires se sont bien passées et j’ai gagné en confiance en moi. Une opération de « finition » par lipofilling est prévue pour parfaire le résultat. Je suis globalement très satisfait de la pose de la prothèse.

    Christophe, 51 ans, Bordeaux
  • La confection de prothèse sur mesure est un véritable confort pour les patients souffrant de syndrome de Poland. Elle permet une amélioration notable avec une intervention peu agressive et peu douloureuse.

    Pr Julien Pauchot, CHU de Besançon